An-Yu Liao

D’où provient l’étrange fascination qu’exercent sur nous ces intérieurs niortais ?
Réminiscence de la chambre de Vincent à Arles ?

Peut-être, mais on n’y pressent pas de drames à venir. Henri Matisse ? Sans doute, mais l’espace figuré est plus palpable, la lumière qui le baigne plus douce, plus paisible.

La sérénité que confèrent ces œuvres provient plus certainement de la sobriété de leur composition, de la pureté de leurs lignes et de l’harmonie subtile de leurs couleurs. L’art de leur auteur, LIAO An-Yu, est tout empreint de la finesse légendaire de son Extrême-Orient natal.

LIAO An-Yu poétise tout ce que son regard embrasse, scènes de vie des paysans et des pêcheurs taïwanais, paysages urbains ou ruraux de la France où elle a choisi de vivre, univers légendaires de son enfance.

A moins de 40 ans, cette artiste née et formée dans l’île de Taïwan a déjà produit une œuvre considérable récompensée par de nombreuses distinctions.

Retour à l'exposition