Jacques-Léon Charrier

Jacques-Léon Charrier débute sa carrière d’artiste en Thaïlande en 1995. Son travail s’inspire principalement de l’observation du panorama humain. Quinze années passées en Asie lui ont permis d’observer des cultures diverses et conclure à une certaine universalité de la condition humaine.

De cette expérience asiatique naîtra un intérêt grandissant pour le bouddhisme dont la quête, celle d’une sagesse individuelle, entraîne immanquablement l’esprit dans l’aventure de la recherche d’une vérité ultime des choses. Son travail “SANGHA”, présent ici, constitue une série d’interrogations nées de la confrontation de l’esprit de la doctrine bouddhiste avec son interprétation culturelle et religieuse.

Retour à l'exposition