Serge Prieto

Avec Serge Priéto, on ne sait si c’est le papier qui pétrifie ou la pierre qui feuillette.
Les poteries surgissent des murs avec obstination. Les livres fossilisent dans les marbres.

Les fruits mûrissent depuis l’empire Romain.
Serge Priéto semble inverser secrètement la matière (l’âme, dit Aristote, ne pense jamais sans image).
Tout ici espère d’une pérennité vivante.
Il nous appartient de réconcilier la surface et l’abîme, la transparence et l’impénétrable.

Retour à l'exposition