Catégorie : Exposition

Exposition 2019

Nous avions qualifié 2018, d’année de tous les records, ils sont bien évidemment faits pour être battus mais 2019 a fait exploser tous les compteurs.

  • Record de visites des scolaires avec 76 classes et 1949 élèves de 14 écoles réparties sur 10 communes environnantes.
  • Record de visiteurs avec 1800 catalogues distribués soit +/- 2500 visiteurs hors scolaires.
  • Record de visites des enfants en famille, les 200 questionnaires « Les Arts en famille » n’ont pas été suffisants.
  • Record d’affluence pour « Regards d’artistes » la visite guidée de l’exposition le samedi 16 mars.
  • Record des ventes avec 36 œuvres vendues par 9 des 10 artistes

Plus que jamais, « Échanges de Regards » a parfaitement rempli sa mission :

  • Toucher le public et lui donner l’occasion de découvrir des démarches artistiques variées et de qualité,
  • Toucher les enseignants et le jeune public et leur favoriser l’accès à la culture artistique grâce à des outils de médiation,
  • Favoriser l’échange entre les artistes et le public,
  • Permettre aux artistes de vivre de leur art.

Avant de clore l’édition 2019 et de commencer à préparer 2020, merci à tous les bénévoles (+/- 50 personnes) qui ont œuvré à la réussite de l’exposition. C’est la complémentarité des compétences : choix des artistes, réalisation du catalogue, montage des panneaux et de la lumière, élaboration des documents pédagogiques et des petits fours ou permanences pendant la visite des scolaires qui fait d’Échanges de Regards » ce qu’elle est aujourd’hui : une exposition de peinture et sculpture dont la démarche d’éducation populaire fait référence.

RDV en 2020 avec de nouveaux artistes pour de nouveaux regards à échanger et de nouvelles émotions à partager.


En attendant, nous vous donnons rendez-vous à la Maison des Associations du 20 au 27 novembre 2019 pour la semaine artistique. Vous pourrez y découvrir la rétrospective de 50 années de création intitulée « Du crayon à la tablette numérique » de l’artiste yonnais Jean-François Dolbeau et assister en direct, les 23 et 24 novembre, à la réalisation d’une septième monumentoile par l’artiste plasticienne, Christine Poupeau.

Parcours en famille

L’exposition est ouverte jusqu’à dimanche soir 17 mars. Pendant le week-end, vous pourrez faire une visite ludique avec vos enfants. Pour cela, nous mettons à votre disposition le document « Les Arts en famille ». Il est disponible à l’exposition mais aussi ici en version téléchargeable. Même si vos enfants ont visité l’exposition avec leur classe, ils apprécieront d’y retourner avec vous et de la découvrir avec un nouvel outil.

Conférence de presse du 23 février 2019

Pour la première fois, la présentation à la presse de la nouvelle édition d’ « Échanges de Regards» s’est déroulée dans les nouveaux locaux de la mairie d’ Aubigny. Samedi matin les commissaires de l’exposition, les bénévoles du Comité d’animation aubinois et de la commission culture, quelques élus municipaux et la presse étaient présents autour des 3 artistes qui avaient pu se libérer. Il est vrai que, de plus en plus, nos artistes invités viennent du Grand Ouest de la Bretagne à l’Aquitaine.

Accueillis par le maire Jany Guéret qui a rappelé la place primordiale de la Culture dans la commune et plus particulièrement de la culture artistique, les personnes présentes ont pu bénéficier d’une présentation complète des 10 artistes 2019 par Jean-Claude Pellerin, commissaire d’exposition.

Martine Béchir, venue du pays de Redon, a évoqué l’univers de ses « bestioles » faites de papier mâché sur structures diverses, un bric-à-brac au service de son imagination mais aussi une rigueur et une précision des finitions laquées de couleurs chatoyantes pour nous offrir des animaux oniriques, remèdes à la morosité.

Gilles Bordon, le seul vendéen de cette exposition, était également présent pour évoquer son parcours artistique et donner quelques précisions sur la technique qu’il utilise. Peinture à l’huile au couteau pour des scènes de vie : terrasses de café, marchés, ports, etc..

L’univers artistique de Chantal Fraigneau de Niort a été présenté par Jean-Claude. Les calligraphies de tous les horizons et de toutes les époques se retrouvent dans ses œuvres avec des fonds travaillés pour les mettre en valeur. Elle nous fera profiter, entre autre, de ses expérimentations sur les traces de rouille. En recherche d’harmonie, Chantal Fraigneau s’intéresse aussi aux mandalas. Elle réalisera donc un mandala d’entrée spécialement pour « Échanges de Regards ».

Ancien décorateur de théâtre, Patrick Héline de Sucé-sur-Erdre, présentera des intérieurs de maisons où la perspective et le traitement de la lumière seront particulièrement intéressants pour les scolaires.

Pour la 1ère fois, à « Échanges de Regards », l’art optique à la Vasarely fait son entrée. C’est Valérie Lallican de Carquefou qui en a fait sa spécialité. Seule l’extrême précision des lignes et des nuances de couleur peut créer l’illusion du relief et du mouvement. Des œuvres presque hypnotiques pour l’œil. Nous aurons également quelques structures en volume.

Jacques Lebot est venu de la Chapelle-sur-Erdre pour évoquer son parcours atypique. D’une carrière professionnelle plutôt technique, il est passé, à la retraite, à l’hyperréalisme du trompe-l’œil. Seule la technique du glacis et un travail minutieux de longue haleine lui permettent d’atteindre ses effets de lumière et de transparence.

La présidente des sculpteurs de Bretagne, Anne Le Louarn de Rouans en Loire –Atlantique, nous fera profiter de ses œuvres sur pierre et marbre. Inspiration à la fois antique et cubiste mêlant des courbes harmonieuses et des arêtes vives.

Sur la scène, les personnages énigmatiques d’Olivier Le Nan de Niort, voleront dans un univers éthéré où chacun pourra se plonger et y découvrir, selon sa sensibilité : poésie, rêve, tristesse ou félicité.

Expérience également nouvelle pour l’exposition, l’art naïf des paysans des Carpates au travers des œuvres de Mariana Mihut. La seule école artistique de cette jeune roumaine est celle de la culture familiale de cette famille qui a inventé l’art naïf roumain dont elle est la représentante de la 4ème génération. Des scènes champêtres de la vie rurale faisant la part belle aux saisons. Elle sera l’invitée de la semaine roumaine des échanges internationaux de La Roche sur Yon du 18 au 23 mars juste après « Échanges de Regards ». Profitant de cette opportunité, elle sera présente le week-end entre les deux expositions, soit les 16 et 17 mars à Aubigny et pourra donc participer à la visite guidée « Regards d’artistes » du samedi 16 mars à 16h30.

Fabrice Thomas, un vendéen exilé en Bretagne à Locmiquelic, reviendra sur ses terres le temps de l’expo pour nous présenter son travail. Collectionneur compulsif de vignettes, images de magazines anciens et autres images d’Epinal, il les utilise pour composer des paysages imaginaires. Mais là où réside la créativité de l’artiste c’est qu’il ne colle pas ces images pais il les reproduit à l’identique y compris : les imprécisions de collage, les reliefs et même un morceau de scotch. De l’hyperréalisme au service d’un message où la symbolique de l’île nous renvoie à la fragilité de notre planète en danger.

Guy Mallard, commissaire de cette exposition, a ensuite évoqué les particularités d’ « Échanges de Regards » :

  • L’éveil à la création artistique proposée dans les 4 écoles de la commune en amont de l’exposition avec comme support de création cette année, le papier mâché selon Martine Béchir dans les écoles des Clouzeaux et l’art optique de Valérie Lallican à Aubigny.
  • La visite de 71 classes de 10 communes, soit 1826 enfants pour 2019
  • Le support pédagogique préparé pour les enseignants
  • Le document « Les arts en famille »

Il a ensuite évoqué l’organisation de l’exposition avec les temps forts que seront le vernissage le samedi 9 mars à 18:30 et la visite guidée de l’exposition le samedi 16 mars à 16:30.

Avec Joëlle Guignard animatrice de l’association Coloralo, il a également présenté l’exposition OFF à l’EHPAD Simonne Moreau qui aura lieu du 7 mars au 5 avril. Y seront exposées les œuvres des membres de cette association sur le thème de « la mer et la mère ».

Pour finir, Guy Mallard a présenté la semaine artistique avec un artiste en résidence dans la commune. Elle aura lieu du 20 au 27 novembre 2019. Jean-François Dolbeau, l’artiste retenu était présent. Plus qu’une rétrospective de son œuvre, il préfère parler d’évolution à la fois personnelle et technique : du crayon à la tablette numérique. Il sera présent toute une semaine pour faire partager son art avec les scolaires d’Aubigny et des Clouzeaux.

Compte-rendu 2018

2018, l’année de tous les records pour l’exposition « Echanges de Regards »

  • Record de visites des scolaires avec 73 classes et 1854 élèves, dont 5 classes du collège Piobetta.
  • Record de visiteurs avec 1500 catalogues distribués dont 180 pour la seule journée du 25 mars soit +/- 350 personnes
  • Record de visites des enfants en famille avec de réelles retombées du courrier donnés aux enfants après leur visite avec leur classe
  • Record d’affluence pour « Regards d’artistes » la visite guidée de l’exposition avec au moins 150 personnes, le double des années précédentes.
  • Record de vente d’œuvres avec 21 œuvres vendues dont une grande sculpture de Jean-Charles Ferrand acquise par la commune.

Plus que jamais, « Échanges de Regards » a parfaitement rempli sa mission cette année :

  • Toucher le jeune public et lui donner accès à la démarche artistique,
  • Favoriser l’échange entre les artistes et le public
  • Permettre aux artistes de vivre de leur art

Avant de clore l’édition 2018 et de commencer à préparer 2019, merci à tous les bénévoles (+/- 50 personnes) qui ont œuvré à la réussite de l’exposition. C’est la complémentarité des compétences : choix des artistes, réalisation du catalogue, montage des panneaux et de la lumière, élaboration des documents pédagogiques et des petits fours ou permanences pendant la visite des scolaires qui fait d’Échanges de Regards » ce qu’elle est aujourd’hui : une exposition de peinture et sculpture dont la démarche d’éducation populaire est reconnue.


RDV en 2019 avec de nouveaux artistes pour de nouveaux regards à échanger et de nouvelles émotions à partager.

En attendant, nous vous donnons rendez-vous à la Maison des Associations du 13 au 20 juin pour la semaine artistique. Vous pourrez y voir une rétrospective complète de l’œuvre de Nicole Morin et assister à la réalisation en direct d’une sixième monumentoile par Blandine Le Pallec les 16 et 17 juin.

Semaine artistique 2018

Semaine artistique du 14 au 21 juin

Au cours de cette semaine artistique, Nicole Morin invitée d’Echanges de Regards 2018 proposera une rétrospective complète de son œuvre. Elle sera à la disposition des écoles d’Aubigny-Les Clouzeaux tout au long de cette semaine pour présenter son travail : les différentes séries qu’elle a réalisées au cours de ses années de création, les époques et les pays qui l’ont inspirée, etc. Nul doute que cette ancienne inspectrice de l’éducation nationale saura se mettre à la portée des élèves pour leur ouvrir les portes de son univers.

Invitée par le Comité d’animation à la conférence de presse de présentation d’Échanges de Regards, Blandine Le Pallec a été choisie pour réaliser la monumentoile pendant la semaine artistique de juin prochain. Elle a détaillé, au cours de la conférence de presse, les domaines dans lesquels elle exerce son art. De l’œuvre miniature à la peinture murale monumentale, de la reproduction d’œuvres de maîtres à des créations uniques contemporaines, Blandine Le Pallec maitrise à la fois les techniques anciennes de restauration de fresque et celles de créations originales qui mettent en valeur un lieu, ou une identité : transformateur, trompe l’oeil, décor panoramique. Pour Aubigny, elle a accepté un nouveau défi : réaliser une toile de 4mx3m en deux jours en présence du public les 16 et 17 juin.

 
Responsive image

 

Conférence de presse et présentation de l’exposition 2018

Conférence de presse – samedi 3 Mars

Comme d’habitude, la présentation à la presse de la nouvelle édition d’ « Échanges de Regards» fait toujours figure de mise en bouche pour les personnes présentes à cet exercice. Samedi matin 3 mars, à la Maison des associations, les commissaires de l’exposition, les bénévoles du Comité d’animation aubinois et de la commission culture, quelques élus municipaux et la presse étaient présents autour de la seule artiste de l’édition 2018 qui avait pu se libérer. Il est vrai que, de plus en plus, nos artistes invités viennent du Grand Ouest de la Bretagne à l’Aquitaine.

Après avoir excusé le maire Jany Guéret, l’adjointe à la culture a situé la place primordiale de l’exposition comme manifestation culturelle phare de la grande commune d’Aubigny-Les Clouzeaux. Elle a remercié les commissaires d’exposition et les bénévoles qui vont assurer l’accueil du public, les scolaires en particulier qui, cette année seront au nombre de 1850, soit 73 classes et 19 établissements scolaires.

Elle a ensuite évoqué l’impact de cette exposition dans la vie culturelle de la commune avec la création de l’école d’art, du groupe Histoire de l’art et par ricochet de la création des futurs pôles culturels qui sortiront de terre en 2018. Sur chaque territoire à Aubigny et aux Clouzeaux, ils accueilleront, à côté des médiathèques, une école de musique et un espace adapté réservé aux ateliers d’arts plastiques. Enfin, pour marquer, durablement la dimension culturelle d’Aubigny, dans le cadre du réaménagement du centre-bourg, un square sera créé en contrebas de l’église, il sera dédié aux arts plastiques. Reste à imaginer sous quelle forme.

Guy Mallard, commissaire de cette exposition a ensuite présenté l’édition 2018 :

L’éveil à la création artistique dans les écoles a pris, cette année, une nouvelle ampleur avec l’extension aux 2 écoles des Clouzeaux. Animés par Christine et Lydie Poupeau, des enfants de CP et CE1 à Aubigny ont travaillé sur des mises en scène en boîte en référence avec l’artiste Daniel Le Saux. Aux Clouzeaux des enfants de CE1 et CE2 ont travaillé sur la mémoire au travers de collage sur tissu en référence à l’artiste Nicole Morin.

Il a ensuite évoqué l’organisation de l’exposition avec les temps forts que seront le vernissage le samedi 17 mars à 18:30 et la visite guidée de l’exposition le samedi 24 mars à 16:30.

Il a également présenté les artistes locaux qui exposeront cette année en OFF à l’EHPAD.

 

 

Les artistes de cette édition 2018

Jean-Claude Pellerin, second commissaire de l’exposition, a ensuite présenté les artistes: leur parcours, leur mode d’expression et l’univers dans lequel ils évoluent.

Michel Bona

D’origine italienne, Michel Bona emprunte aux artistes du quattrocento la maitrise du dessin, l’importance de la ligne et la sujétion harmonieuse des élans colorés.. Mais qu’il en fasse des démons ou des anges, c’est avec ses femmes que Michel Bona atteint l’excellence, leur beauté est envoûtante comme le désir à assouvir ou la prière à psalmodier.

Jean-Charles Ferrand

La visite de l’atelier de Jean-Charles Ferrand à Beaussais a laissé des souvenirs émerveillés chez nos deux commissaires d’exposition. Formes abstraites utérines ou phalliques, corps d’homme suggérant la puissance, corps du désir, femmes resplendissantes, sous la main de Jean-Charles, la transmutation s’opère et le bois sculpté devient vie.

Martine Le Bidan

Si de nombreux prix sont venus récompenser les œuvres abstraites de Martine Le Bidan, elle n’en cultive pas moins le jardin secret de ses Têtes à Toto déjantées. Expressives, tour à tour douces ou inquiétantes, ces figures, toutes nées de son regard d’enfant, nous entraînent dans un monde peuplé des formes énigmatiques de Miro, des tags de Basquiat et des savantes déstructurations de Picasso.

Daniel Le Saux

Une boite. Qu’y a-t-il à l’intérieur d’une boite quand elle est scellée par Daniel Le Saux ? On y voit le théâtre de la mer ou des poissons-oiseaux font la nique à des matelots éberlués. On y voit tout un univers poétique sublimé par les écailles colorées détachées des coques des bateaux au mouillage.

Nicole Morin

Avec ses Métissages d’ici ou d’aiIIeurs, Nicole Morin poursuit cette quête essentielle de ce qui unit les civilisations dans leur conception de l’utile et du beau. L’art textile qu’elle sublime dans ses œuvres est un chant du monde, un chant d’ici et d’ailleurs, d’hier et d’aujourd’hui.

Stéphane Neuville (Mme)

Pourquoi Stéphane Neuville dessine-t-elle uniquement les animaux parce qu’ils la déçoivent moins que les hommes ? Elle ne s’en cache pas. Dans l’ensemble retenu, le pastel brut donne une touche quasi expressionniste et nouvelle à ces images familières.

Bernard Nicolas

Les œuvres de Bernard sont complexes dans l’association des matières, métal écrasé, reformé et peint, terre cuite et raku, association de toile encadrée, effet de bric à brac porteur de sens souligné par des références explicites aux grandes œuvres qui balisent l’histoire de l’art telle celles du Caravage.

Corinne Pleindoux

Corinne Pleindoux cultive le bonheur. Peindre pour elle, c’est transmettre de l’amour à ceux qui sont aptes à le recevoir. Ses femmes fines et légères aux couleurs douces, aux tons pastel, dans des postures et cadres familiers nous offrent une vision apaisée des rapports humains. Ses terres cuites renforcent le message de façon humoristique.

Roman Proniaev

Roman Pronaiev a reçu les enseignements académiques des écoles d’art de sa Russie natale. Ce long, complexe et complet apprentissage lui confère une technique picturale exceptionnelle. Nulle référence immédiate au réel dans sa peinture mais des formes harmonieuses admirablement exécutées.

Amélie Vogel

Les œuvres d’Am&lie Vogel s’inscrivent dans les difficultés que les hommes entretiennent avec leur environnement. Sa série Míxities dénonce l’urbanisation anarchique du territoire où l’on entasse en masse les nouveaux parias. Cependant couleurs riches et lignes harmonieuses sont comme un contrepoint heureux et salutaire à ce constat désespéré. L’art est réponse salvatrice.

Les rendez-vous à ne pas manquer de cette édition 2018 sont donc :

  • Le vernissage de l’exposition le samedi 17 mars à 18h30 à la maison des associations
  • « Regards d’artistes », la visite guidée de l’exposition le samedi 25 mars à 16h 30

Retour sur l’exposition 2017

Cette année encore, « Échanges de Regards » a rempli sa mission. Plus de 60 classes d’Aubigny -Les Clouzeaux et de 6 communes environnantes ont visité l’exposition de façon très studieuse. Presque tous les enseignants préparent l’exposition en classe en amont de la visite. Les enfants des classes de maternelle d’Aubigny (tout petits compris) sont arrivés chacun avec la reproduction d’une œuvre à retrouver dans l’exposition, les plus grands avec un questionnaire à compléter. Chaque classe a respecté les consignes d’organisation, à savoir, rester en groupe tout au long de la visite.

Samedi 18, « Regards d’artistes », la visite guidée en présence de 5 artistes, a mobilisé une cinquantaine d’amateurs d’art. Au cours du dernier week-end, les visiteurs se sont succédé sans interruption (20 à 25 personnes en permanence) dont de nombreux enfants avec leurs parents. Le petit mot mis dans les cartables après les visites scolaires joue, semble-t-il, bien son rôle en incitant les enfants à revenir en famille. Tout au long du samedi et du dimanche après-midi, une dizaine d’enfants déambulaient en permanence, le dépliant « Les arts en famille » à la main. L’origami (papier et modèle) proposé en récompense a été bien apprécié.

Côté artistes, les retours sont, cette année encore, très positifs. Ils mettent en avant surtout la qualité de l’accueil qui leur est réservé et l’efficacité de l’organisation. Une douzaine d’œuvres ont été vendues dont une sculpture en métal de Jacques Billon et le tableau intitulé « l’an 2000 » de Michel Henocq acquis par la commune.

Avant de clore l’édition 2017, merci à tous les bénévoles (+/- 50 personnes) qui ont œuvré à la réussite de l’exposition. C’est la complémentarité des compétences : choix des artistes, réalisation du catalogue, montage des panneaux et de la lumière, élaboration des documents pédagogiques et des petits fours ou permanences pendant la visite des scolaires qui fait d’Échanges de Regards » ce qu’elle est aujourd’hui : une exposition de peinture et sculpture dont la démarche d’éducation populaire est reconnue.

RDV en 2018 avec de nouveaux artistes pour de nouveaux regards à échanger et de nouvelles émotions à partager.

En attendant, nous vous donnons rendez-vous le week-end des 20 et 21 mai 2017 pour le marché des créateurs. Vous pourrez y découvrir, les artistes amateurs et les créateurs d’Aubigny et des Clouzeaux (commune nouvelle oblige) et, pour la première fois, l’intégralité des œuvres achetées par la commune depuis 2003, soit 24 tableaux ou sculptures. Comme les années précédentes, au marché de l’art, de nombreuses animations autour de la création et réalisation d’une monumentoile (4mx3m) en direct par l’artiste Frédéric Mercier (édition 2009 d’ »Échanges de regards »).

Pour finir si vous n’êtes pas encore allés à l’EHPAD Simone Moreau pour voir le travail des aquarellistes de l’association Coloralo des Clouzeaux, vous avez encore jusqu’au 3 avril.

Conférence de presse

Comme d’habitude, la présentation à la presse de la nouvelle édition d’ « Échanges de Regards» fait toujours figure de mise en bouche pour les personnes présentes à cet exercice. Samedi matin, à la Maison des associations, autour de 5 des 10 artistes de cette année, étaient présents des élus, les commissaires de l’exposition, les bénévoles du Comité d’animation aubinois et une représentante de l’association Coloralo des Clouzeaux qui exposera en OFF. Après avoir excusé le maire Jany Guéret, l’adjointe à la culture a situé la place primordiale de l’exposition comme manifestation culturelle phare de la commune qui répond totalement aux objectifs de projet culturel, municipal :

  • Accès à la culture pour tous
  • Favoriser les rencontres et les échanges,
  • Permettre l’épanouissement de l’intelligence sensible et esthétique par des actions associant divertissement, connaissance et exigence de qualité,
  • Prioriser les actions en direction de la jeunesse,

Guy Mallard, commissaire de cette exposition a présenté l’édition 2017 :

  • l’éveil à la création artistique autour de la réalisation d’un livre d’artiste grand format
  • l’organisation du vernissage
  • la visite guidée « Regards d’artistes » le 18 mars à 16h30
  • l’exposition OFF de Coloralo à l’EHPAD du 3 mars au 3 avril

Avec Jean-Claude Pellerin, second commissaire de l’exposition, il a, ensuite présenté les artistes, les présents bien évidemment mais aussi les absents : leur parcours, leur mode d’expression et l’univers dans lequel ils évoluent.

  • Dominique Ferré. Invité de la seconde édition d’« Échanges de regards » en 2003, et décédé accidentellement en 2004 à 57 ans. Nous aurons une rétrospective de l’ensemble don œuvre dont un certain nombre d’œuvres de la fin de sa vie dont la maitrise rappelle les peintres flamands du XVIIème siècle.
  • Jean-Claude Artaud a fait le grand écart entre ses origines paysannes et l’art contemporain. Installations, peinture, sculpture, photographie ou performance, il a tout exploré et c’est sa seule personnalité qui assure la cohérence de l’ensemble. Il nous proposera une série de polyptiques sur le thème de la terre et de l’eau
  • Anita Baud nous proposera sa peinture figurative contemporaine, qui associe technique rigoureuse et spontanéité. Dans ses toiles, personnages et fonds colorés se mêlent avec harmonie.
  • Jacques Billon est un ferronnier d’art de formation. Il aime le bruit du marteau et le travail des feuilles d’acier, le paradoxe entre la dureté du métal et les formes douces et harmonieuses des corps féminins l’inspire. Il nous proposera une trentaine de sculptures (oiseaux, corps féminins et musiciens).
  • Valérie Gavaud. La noirceur de ses personnages au fusain ne laissera pas indifférents les visiteurs. Cette rupture avec l’art en tant que représentation esthétique nous fera prendre conscience de l’essentiel de l’humain.
  • Michel Hénocq. Avec lui, nous sommes à la fois dans la caricature humoristique à la Dubout et dans le tragique de l’expressionnisme allemand. Il traite les drames et les atrocités du présent avec un humour grinçant.
  • Charlotte Madézo. Un monde où règnent l’imagination et la poésie. Elle nous présentera une série de cafés.
  • Nasca, Christelle Férron, quant à elle, a une seule ambition : transmettre par ses oeuvres des éclats de joie. Courbes et formes féminines, infiniment grand et infiniment petit, tout est joyeux et sécurisant.
  • Natali, relieuse d’art de formation s’est décidé à utiliser le livre comme support d’expression artistique. Cuits, vieillis à la pluie ou au soleil, découpés, déchirés, les livres deviennent des objets d’art.
  • Jean-Michel Van der Camere fait émerger de fonds très travaillés (collage, grattage, inclusion de signes, etc..) des visages énigmatiques.

Les rendez-vous à ne pas manquer de cette édition 2017 sont donc :

le vernissage du OFF avec l’association Coloralo à l’EHPAD Simone Moreau le vendredi 3 mars à 15h30

le vernissage de l’exposition le samedi 11 mars à 18h30 à la maison des associations

« Regards d’artistes », la visite guidée de l’exposition le samedi 18 mars à 16h 30

 

Parcours pédagogique 2017

Le parcours pédagogique sera dans les écoles dès la rentrée des vacances de février. Comme chaque année, les enseignants pourront y trouver des informations sur le parcours de chaque artiste et des pistes de travail pour les élèves de cycle 2 et de cycle 3/collège.

Une lecture plus directe des œuvres avec le cycle 2 : couleurs, décryptage et analyse de ce qui est représenté, expression des émotions et du ressenti de chacun.

Un peu d’histoire de l’art pour le cycle 3 avec un lien, pour chaque artiste, avec des artistes, des courants artistiques et même, cette année avec la poésie.

A chaque enseignant d’adapter ces pistes de travail avec le niveau de ses élèves, son programme ou sa sensibilité.

Rappel : tous les enseignants inscrits pour la visite avec leur classe pourront bénéficier d’une visite guidée de l’exposition en avant première le vendredi 10 mars à 18h.

En attendant, vous pouvez télécharger le parcours pédagogique : en cliquant sur ce lien