Catégorie : Actualités de l’exposition

les billets spécifiques à l’exposition

Dates 2016

En attendant l’ouverture de notre nouveau site, prévue pour la fin de l’année 2015, voici les dates 2016 à ne pas manquer :

  • Échanges de regards du 12 au 20 mars 2016 avec, comme chaque année, des oeuvres inédites, des surprises et de la créativité.
  • Marché de l’art le 22 mai.

Manou Moreau

Manou Moreau est un peintre-sculpteur de Brétignolles-sur-mer, bien connu des amateurs d’art du département qui le retrouvent régulièrement dans les expositions vendéennes. Invité à « Échanges de regards » dès l’édition 2004, nous l’avons choisi pour réaliser la monumentoile de 4m x 3m en direct et en public dans le cadre du marché de l’art. Les visiteurs de 2014 se souviennent certainement de Dominique Landucci qui avait assuré le spectacle (contes et musique) tout en peignant sa toile monumentale en extérieur. Cette année, du fait de la météo, Manou Moreau travaillera en intérieur sur la scène de la Maison des associations. Il a commencé samedi après-midi par recouvrir entièrement de noir la toile blanche expliquant aux visiteurs sa démarche. Il va poser ensuite ses couleurs par dessus allant des plus foncées aux plus claires pour faire apparaitre et mettre en valeur ses personnages. La caractéristique majeure de cet artiste professionnel formé à l’école d’arts graphique Pivaut de Nantes, c’est bien l’humain. Chacune de ses œuvres raconte une histoire. Même si, depuis 15 ans, sa peinture a évolué, passant de l’art ethnique à l’art religieux et même par l’art singulier à une période avec l’utilisation de bois flotté ou récupéré, la constante ce sont bien ses personnages longilignes qui pourraient bien lui ressembler. Ils sont même, certaines fois, sortis du cadre avec la création de sculptures en ciment. Son univers couleur de terre (ocre, rouge ou gris) donne une belle harmonie à l’ensemble de son œuvre. Artiste complet, Manou Moreau est en recherche permanente, il revendique une liberté à faire évoluer sa peinture en explorant de nouveaux univers. Installé depuis 15 ans à Brétignolles-sur-mer, il ouvre son atelier aux visiteurs tout l’été du 15 juin au 15 septembre au 22 rue Béthanie (de 10h à 13h et de 16h à 19h30). On peut aussi avoir une idée plus complète de son œuvre sur son site : http://manou-peintre.com.
Le marché de l’art est ouvert samedi 2 et dimanche 3 mai de 10h à 19h sans interruption avec 17 exposants aux univers et supports d’expression tous très différents. Manou Moreau travaillera sur la monumentoile samedi A-M dimanche de 11 h 00 à 12 h 30 et de 15 h 00 à 17h.

DSC_0142(1)

Dernière touche dimanche après-midi

DSC_0125(1)

samedi soir

 

edition 2015 : hommage aux bénévoles

Échanges de Regards a fermé ses portes dimanche soir après une semaine chargée pour tous les bénévoles.

Ils ont :

  • Tout au long de l’année cherché les artistes pour élaborer un parcours artistique cohérent. Combien de kilomètres et combien d’heures passées dans les ateliers ? Merci à Guy et Jean-Claude pour ce travail préliminaire qui fait la richesse de notre exposition.
  • Conçu et réalisé affiche et catalogue ne confiant que l’impression aux professionnels. Merci à Mireille pour ce travail de grande qualité.
  • Assuré l’installation de la maison des associations pour accueillir l’exposition (lumières, panneaux, décoration de la salle du sculpteur, barnum, etc..). Parmi les membres de l’équipe habituelle, un merci particulier à Patrick et Jean-Michel qui ont été sur tous les fronts côté matériel.
  • Préparé le vernissage. Merci à l’équipe de cordons bleus qui a réalisé les petits fours, tout particulièrement à Christine, le chef d’orchestre.
  • Accueilli et canalisé les 1626 élèves de 64 classes sur 4 jours 1/2 en permettant à tous, enfants et enseignants de faire une visite profitable malgré l’affluence (jusqu’à 8 classes en même temps). Merci aux 25 personnes qui ont assuré les permanences.
  • Permis à la centaine de personnes présentes pour la visite guidée « Regards d’artistes » d’échanger avec nos artistes. Merci à Guy et Jean-Claude d’avoir servi de médiateur.
  • Soigné nos artistes en leur préparant une soirée conviviale après cette visite. Merci Arianne pour les petits fours aux couleur de l’expo 2015 , merci Françoise pour les terrines et merci à toutes celles qui ont fait les gâteaux.
  • Assuré les ventes en l’absence des artistes (une dizaine d’œuvres cette année). Merci Guy pour tes talents de négociateur.
  • Accueilli les nombreuses familles qui sont venues le W-E suite au courrier donné aux enfants ayant visité avec leur classe et les 150 visiteurs supplémentaires par rapport à 2014 (au total plus de 2000 dont 150 enfants venus en famille).
  • Puis, bien sûr, ils ont démonté et rangé le matériel jusqu’à l’année prochaine. Merci à l’équipe de choc qui, dès midi lundi 16 mars, avait déjà rendu la maison des associations à son usage habituel.

Merci donc à tous ceux qui ont donné un coup de main (+/- 50 personnes). Quelles que soient les tâches accomplies, elles étaient indispensables à la réussite de notre exposition.

RDV en 2016 pour une nouvelle édition, de nouveaux artistes et de nouvelles émotions à partager.

En attendant, nous vous donnons rendez-vous les 2 et 3 mai pour le week-end artistique (marché de l’art, réalisation d’une monumentoile en direct pendant les 2 jours avec Manou Moreau, et, à partir du 15 avril, les personnages de Jean Lebeau investiront le bourg).

Pour finir si vous n’êtes pas encore allés à l’EHPAD pour voir le travail de nos artistes amateurs locaux, vous avez jusqu’à la fin du mois de mars.

Échanges de Regards envahie par les enfants

Depuis lundi 9 mars, l’exposition accueille les scolaires. Depuis 9h du matin, c’est un ballet incessant de cars qui déversent toute la journée des nuées d’enfants de tous âges. Des classes de Saint-Florent-des Bois, Nieul-le-Dolent, les Clouzeaux, Venansault ou la-Boissière-des-Landes arrivent et s’égayent dans les salles. Qu’il s’agisse de tout-petits suivant docilement l’adulte en se tenant par la main ou des adolescents du collège déambulant par petits groupes, tous s’intéressent, à leur niveau, au travail des artistes. Les plus grands vont à la recherche des éléments surréalistes dans les tableaux de Christian Boussard à partir des copies des œuvres de ses maîtres, d’autres tentent de comprendre pourquoi la lumière d’Edwin Apps a l’air de tant déranger certains personnages de ses tableaux. Qui avait vu que la toile à gauche du tableau central porrait bien représenter un sportif et donc faire référence à ce que le monde du sport a de moins beau à cacher ? Les plus petits s’intéressent aux couleurs et aux sentiments qu’elles véhiculent et adorent aller à la recherche de tous les éléments figuratifs dans l’agencement complexe des tableaux de Sébastien Levigne. L’interprétation des toiles de l’artiste kurde, Dilshad, a donné lieu à des discussions animées dans une classe de CM2 : difficile d’accepter que chacun puisse avoir une idée différente du voisin et que la vérité puisse être multiple. Les vélos et les petits personnages d’Isabelle de Joantho font l’unanimité et sont prétexte à imaginer des histoires pour les plus jeunes.

Jusqu’à vendredi après-midi, 1 626 élèves de 64 classes vont ainsi parcourir l’exposition et découvrir ce que peut être une œuvre artistique aiguisant ainsi leur regard et leur sensibilité. P1010522 P1010526 P1010527 P1010532 P1010535 P1010531

L’exposition est ouverte jusqu’au dimanche 15 mars tous les jours de 10 h à 12 h et de 14 h à 19 h.

Un vernissage aux couleurs de la diversité

Le vernissage d' »Échanges de Regards »est devenu le rendez-vous à ne pas manquer des amateurs d’art vendéens et de nombreux aubinois. Il y avait donc foule hier soir à la Maison des associations. L’estimation du nombre de personnes présentes est toujours une exercice difficile mais nos cordons bleus ont vu fondre les centaines voir le millier de petits fours en moins d’1/2 heure. Il est vrai que certains se sont servis largement.

Revenons à l’essentiel, la présentation de l’exposition et de ses artistes par Guy Mallard. Après avoir rappelé l’historique de cette exposition et ses objectifs, Guy a présenté avec beaucoup justesse chacun des artistes en commençant par les 3 femmes, bien évidemment. Pour chacun, il a su mettre en évidence son histoire et ce qui motive et nourrit son oeuvre : de la démarche photographique de Corinne Baratelli aux ombres dévoilées d’Edwin Apps en passant par les vélos « déjantés » d’Isabelle de Joantho ou la violence contenue des toiles de Dilshad ; des totems lumineux de Didier Marsault aux corps de femmes suggérés d’Alain Tinland en passant par la précision du détail associée au délire de Christian Boussard ; pour finir par la technique maîtrisée de la gravure de Yagui Druid au service de son imaginaire africain et par les énigmes picturales de Sébastien Levigne.

Guy a bien évidemment donné quelques explications concernant le travail réalisé dans les écoles autour de la mosaïque et des précisions sur la démarche pédagogique de l’exposition avec la création du parcours envoyé aux enseignants et celle du livret l’art en famille (à télécharger en pdf à la fin de cet article).

Le maire, Jany Guéret a ensuite pris la parole pour faire le parallèle entre la diversité des origines de nos artistes, leur liberté d’expression et l’actualité douloureuse.

Nous attendons maintenant de pied ferme les 1620 scolaires attendus au cours de la semaine à venir. Tous les élèves scolarisés en primaire à Aubigny, sans exception, feront la visite, 6 classes du collège mais aussi des classes de 9 communes environnantes. Pas moins de 25 personnes assureront l’accueil du public tout au long de la semaine car la réussite de notre exposition c’est bien évidemment nos 2 commissaires d’exposition qui tout au long de l’année partent à la rencontre des artistes pour mettre en oeuvre une exposition de qualité mais c’est également tous les bénévoles qui œuvrent,  dans l’ombre, chacun à leur poste :  montage et démontage des panneaux et des éclairages,  réalisation de la plaquette, élaboration des documents pédagogiques, confection des petits fours, permanences et présence active pour tous les détails d’organisation.

P1010496 P1010499 P1010505 P1010511 P1010513 P1010514Merci encore à tous et bonne visite.

L’exposition est ouverte tous les jours jusqu’à dimanche 15 mars de 9h à 12h et de 14h à 19h (10h les samedis et dimanches).

« Regards d’artistes », visite guidée de l’exposition samedi 14 à 16h30 en présence de 8 artistes/9 qui pourront expliquer leurs démarches et leurs techniques et dialoguer avec les visiteurs.

Plaquette echanges de regard 2015

Les Arts en famille 2015

Conférence de presse du 21 février 2015

l’équipe Echanges de Regards

Depuis quelques heures, nous sommes entrés de plain-pied dans l’édition 2015 d' »Échanges de Regards ». Sept artistes sur les neuf que nous exposerons cette année étaient présents pour cette matinée consacrée à la présentation à la presse de l’exposition. Présentation qui va, comme chaque année, bien au delà de la pure formalité qu’est la présentation d’un catalogue ou d’une affiche. Autour des artistes, étaient présents le maire, Jany Guéret et 7 élus, dont ceux de la commission culturelle, bien évidemment, les organisateurs de l’expo : commissaires et les nombreux bénévoles qui œuvrent toute l’année pour la préparation de l’expo. Guy Mallard, initiateur de cette manifestation et commissaire d’exposition  en a présenté le concept. Depuis 2002, elle a pour objectifs de sensibiliser et éduquer à l’art tous les publics (le jeune public de façon privilégiée) par la mise en œuvre d’une exposition de qualité, de permettre, par un choix d’artistes construit et cohérent, une approche progressive des différents modes d’expression actuels, de favoriser l’échange entre les artistes et le public. Il a, entre autre, développé les actions menées en direction des scolaires :

– l’éveil à la création artistique avec une classe de chaque école (publique et privée), cette année un travail sur la mosaïque en lien avec les œuvres de Didier Marsault.

– le parcours pédagogique élaboré pour les 1630 élèves qui feront la visite (sur 4 1/2 journées, ce sera chaud !!)

– la brochure « les arts en famille » qui sera mise à la disposition des enfants faisant la visite avec leurs parents.

Après avoir aussi expliqué le concept de « Regards d’artistes », visite guidée de l’exposition en présence des artistes le samedi 14 à 16h30, Guy a également évoqué l’expo OFF des artistes Aubinois qui aura lieu en parallèle à l’EHPAD avec, cette année, pour la 1ère fois, 2 photographes.

Chaque artiste a ensuite été sollicité pour parler de lui et de son mode d’expression, ce qu’ils ont fait avec beaucoup de bonne volonté pour un public très attentif.

Dilshad, artiste kurde d’Irak était représenté par Mauricette Gautier qui nous a expliqué le parcours atypique de cet artiste qui, après avoir pris les armes pour l’indépendance kurde, a choisi l’exil et les pinceaux pour s’exprimer. Il sera présent en Vendée toute la semaine d’Échanges de Regards et exposera en parallèle à la mairie de Dompierre s/ Yon jusqu’au 22 mars. Christian Boussard, en compagnie de son ami et alter ego aubinois, Henri Diguet,  a expliqué son travail par ses références à Dali et Magritte pour les sujets, aux peintre flamands par la technique. Corinne Baratelli, première artiste de l’histoire d’Échanges de Regards s’exprimant par la photographie exclusivement, a expliqué, comment pendant 3 ans, elle a erré dans une entreprise recyclant du papier à la recherche de clichés intéressants. Sébastien Levigne a surmonté sa réserve  naturelle pour expliquer la démarche qu’il a développée dans ces derniers tableaux travaillés comme des histoires dont les multiples éléments sont dispersés sur la toile au travers de dessins, d’écrits, d’objets, etc.  Alain Tinland parle aussi très bien de son travail, de sa manie de laver les toiles après les avoir peintes pour faire émerger les masses de couleur puis les formes éventuelles. Quant à Didier Marsault, il semblait plutôt fier de se retrouver parmi tous ces artistes de grand talent, lui, l’autodidacte, qui dit se contenter de coller des morceaux de vaisselle cassée. Les totems qu’il crée ainsi avec des pieux de vigne en ardoise iront de 60 cm à 2,50m. Il aime que l’art ne passe pas inaperçu. C’est Edwin Apps qui a clos cette présentation. Avec son accent anglais charmant et son humour, il a évoqué sa série « Clair obscur » qui symbolisera ce que chacun de nous refuse quelquefois de voir. C’est Jean-Claude Pellerin qui a brièvement parlé du travail des 2 artistes absentes, Yagui Druid et Isabelle de Joantho, le travail de gravure de la 1ère et celui du détournement des objets de la seconde.

Une très belle édition encore cette année particulièrement diversifiée parles modes d’expression et les origines  des artistes. « Une diversité qui, cette année, prend d’autant plus de sens après les attentats à Paris.  » comme l’a souligné le maire, Jany Guéret dans l’éditorial du catalogue.

Nous avons terminé cette matinée autour d’un verre avant de déjeuner ensemble pour ne pas laisser partir nos artistes le ventre creux.

Rappel à tous : vernissage le samedi 7/03/2015 à 18h30 à la Maison des associations INVITATION 2015

2015 C’est parti !

 

Comme chaque année, dès janvier, pendant que certains planchent sur la conception du catalogue d’Échanges de Regards, d’autres réalisent le parcours pédagogique qui va être envoyé aux enseignants pendant les vacances de février et l’éveil à la création artistique bat son plein dans les deux écoles de la commune.

Deux classes, une à l’école saint Joseph et une autre au groupe scolaire se sont donc mis au travail depuis 15 jours.  En référence au travail de sur les pieux de vigne que nous présentera Didier Marsault au cours de l’expo 2015, les jeunes enfants se sont attaqués à la mosaïque guidés par Christine Poupeau le professeur de l’atelier d‘arts plastiques. Bien évidemment, Guy Mallard, notre artiste local et maitre d’œuvre de l’exposition la seconde et prépare, en amont, tout le matériel nécessaire. Certains ont eu la chance de pouvoir s’inviter dans les classes au bon moment pour faire quelques photos et vous dévoiler les orientations de leur travail.

A l’école St Joseph, on travaille collectif sur 2 mandalas géants, l’un avec des couleurs chaudes, l’autre avec des couleurs froides. Au groupe scolaire, on fait dans l’individuel dans un premier temps avec des mosaïques sur des couvercles mais les œuvres seront ensuite regroupées dans un jeu de l’oie géant. Ces travaux seront visibles, comme d’habitude, dans la partie annexe de l’exposition qui est consacrée à la pratique artistique dans la commune.

Prochain rendez-vous le samedi 21 février à 10h pour la conférence de presse de présentation de l’expo en présence des artistes et des organisateurs.

En attendant que la page d’accueil soit modifiée aux couleurs de l’expo 2015, en voici les dates

Au groupe scolaire

Au groupe scolaire

Mandala à l'école St Joseph

Mandala à l’école St Joseph

:

Du samedi 7 au dimanche 15 mars, Maison des Associations à Aubigny

Au groupe scolaire

Au groupe scolaire

Mandala à l'école St Joseph

Mandala à l’école St Joseph

Mandala à l'école St Joseph

Mandala à l’école St Joseph

Mandala à l'école St Joseph

Mandala à l’école St Joseph

Au groupe scolaire

Au groupe scolaire

Au groupe scolaire

Au groupe scolaire

3 et 4 mai 2014, week-end artistique : de la fantaisie, du partage et de la convivialité

Ce premier week-end artistique qui est venu étoffer notre traditionnel marché de l’art a été une vraie réussite. Grâce aux  21 artistes qui, tout au long des 2 jours, ont accepté de partager avec les visiteurs, leur univers, leurs techniques ou leur parcours, répondant à toutes les questions, même les plus naïves ou saugrenues ; grâce à la présence du Médiabus et de son exposition sur les Arts (du 1er au 7ème) : didactique et ludique à souhait ; grâce enfin à Dominique Landucci, l’artiste multi-carte, show man, musicien, conteur et, évidemment, artiste peintre. La monumentoile qu’il a réalisée au cours de ces 2 jours en a vu de toutes les couleurs. Ses pinceaux ont été des outils de communication avec le public. Entre des intermèdes musicaux illustrant ses échanges avec les spectateurs, il a tracé sur la toile, tour à tour, des délires de couleur abstraits, des messages écrits, une représentation rapide et bluffante de notre église ou des visages dont l’expression nous a tous laissé sans voix. Cette monumentoile de 4m x 3m reste à Aubigny, elle sera exposée en extérieur au cours d »Echanges de Regards » 2015.

Merci à tous pour ce week-end qui en appelle d’autres.