Actualité

Deux semaines avant le vernissage de l’exposition a eu lieu, samedi 1er mars à la Maison des associations, la présentation de l’édition 2014. En présence de 8 des 10 artistes invités,… En lire plus »

Conférence de presse « Échanges de Regards », présentation de l’édition 2014

Deux semaines avant le vernissage de l’exposition a eu lieu, samedi 1er mars à la Maison des associations, la présentation de l’édition 2014.

En présence de 8 des 10 artistes invités, d’élus et des membres de la commission des affaires culturelles et du Comité d’animation aubinois organisateurs de cette manifestation, Jany Guéret, maire de la commune, a rappelé combien : « la municipalité est fière d’accueillir cet événement culturel qui contribue au rayonnement de la commune ». Guy Mallard, notre commissaire d’exposition, a exposé les détails de l’organisation et évoqué toutes les actions menées en amont ou en parallèle de l’exposition : l’éveil à la création artistique dans les 2 écoles autour de l’art des Aborigènes d’Australie, le parcours pédagogique préparé pour les 1 300 élèves inscrits pour la visite, l’exposition OFF des artistes locaux à l’EHPAD et le travail sur le regard des 3 groupes d’âge de l’OffIce Enfance Jeunesse.

Les artistes ont ensuite accepté de parler de leur travail et de leur parcours, un moment toujours passionnant pour les personnes présentes. Jean-François Barrat, dit Zoudou, était accompagné d’un de ses « Betazoudous », petit personnage un peu hirsute au regard affûté. Ils seront plusieurs dizaines dans un univers créé spécialement pour eux dans le hall réaménagé. Cécile Délikouras a expliqué sa fascination pour l’architecture gothique et les cathédrales hors de tout lien avec la religion, elle nous a promis une église d’Aubigny revisitée malgré son architecture totalement romane. Après avoir évoqué son parcours artistique, Isabelle Mottes a donné quelques précisions sur son sujet de prédilection, le corps humain. Philippe Roulet nous a fait partager sa passion pour l’art Aborigène et sa symbolique. Le jeune Artak Sakanian d’origine russe/arménienne a expliqué les liens entre ses origines et sa peinture surréaliste. Martine Favreau nous a promis un travail totalement nouveau sur les effets de matière (ferraille, bois). Benito, autodidacte revendiqué, a tenté d’expliquer son besoin de s’exprimer par la peinture en totale liberté et spontanéité. lBocq, fera entrer, spécialement pour l’exposition, des personnages dans son univers géométrique, un vrai challenge pour elle semble-t-il. Jean-Claude Pellerin, animateur de l’atelier histoire de l’art, a présenté le travail des 2 artistes absents : Walter Bausenwein qui viendra d’Allemagne pour montrer son travail sur les arts textiles et Abas Bani Hasan qui occupera la salle réservée au sculpteur avec ses stèles en céramique.

Rappel à tous : vernissage le samedi 15/03 à 18h30 dans un espace extérieur nouveau qui permettra aux personnes assurant le service de pouvoir se déplacer et aux personnes présentes de se mouvoir plus facilement et, surtout, aux Betazoudous d’occuper librement le hall d’entrée.